top of page
Rechercher

La déscolarisation

La déscolarisation au Tchad tient essentiellement aux facteurs sociaux, culturels, économiques et institutionnels.

Saviez-vous que les freins les plus mis en cause sont:


• le manque de programmes adéquats sur l’éducation sexuelle,

• la discriminations sexistes à l’égard des filles (comme par exemple pendant leurs règles),

• le mariage précoce/forcé,

• les grossesses non désirées,

• les tâches à devoir effectuer dans le cadre familiale (tâches ménagères)

• et il est vrai que les dépenses pour l’éducation des jeunes filles sont plus perçus comme une perte d’argent car elles sont "vouées" à devenir mères aux foyers.




MAIS LES TEMPS CHANGENT et DOIVENT CHANGER !


Il y a tant à faire, tant à faire comprendre et apprendre. Nous nous efforçons donc à ce que les jeunes femmes ne soient plus discriminées et non privilégiées. Nous voulons non seulement les informer sur le fonctionnement de leur corps, comment prendre soin d’elles et être alerte sur certains symptômes qu’elles pourraient ressentir, mais aussi les informer, ainsi que leur camarades masculins, sur la normalité des règles et que cela ne soit plus une honte et un frein à l’éducation.


Cette année nous allons nous efforcer, en plus des distributions de serviettes hygiéniques lavables, de monter un programme en collaboration avec les services de la santé qui les informera plus en détail sur leur corps, mais nous mettrons aussi en avant l’importance de leurs études, de leur avenir, à quoi servent les règles et que le fait d’être réglée n’est pas une honte, mais une force.

27 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page